Partager

La Radio SU TII DERA est une Radio communautaire créée en juillet 1999 par l’Association de développement SU TII DERA (qui veut dire aidons nous-même) de Nikki, à la suite de la libéralisation de l’espace audio-visuel au BENIN, grâce en parti, aux souscriptions de la population. La Radio SU TII DERA émet en bande FM sur les 88.9 MHZ et a son siège àNikki quartier Gourou.

Nikki, qui abrite la Radio SU TII DERA, est l’une des communes du Bénin situé à 555 km au Nord-est de Cotonou et à 20 km du Nigéria. Nikki a une population de plus de 120000 habitants, à 80% analphabète et 90% paysans. Nikki dispose d’une alimentation permanente en eau courante et en énergie électrique, qui aujourd’hui est renforcée par l’interconnexion électrique Nord Togo-Nord Bénin. Par ailleurs Nikki dispose d’un réseau téléphonique conventionnel numérisé et de cinq réseaux GSM (MTN, BBC om, MOOV, Libercom et GLO).

Nikki est également le berceau de la civilisation BATONNU ou se déroule chaque année la fête de la GANNI. La GANNI est une fête traditionnelle sous régionale qui a lieu le 12ème jour du 3ième mois lunaire de l’année chez les Baatombu.

La Radio SU TII DERA est, pour cette population, dont les zones sont souvent enclavées, le moyen privilégié pour communiquer dans leur langue, s’informer et se divertir. La Radio SU TII DERA couvre non seulement les communes de Nikki, Kalalé, Pèrèrè, N’Dali, Bembèrèkè et certaines zones des communes qui les bordent mais également une partie du Nigéria qui est à 20 km du siège de la Radio.

La situation économique difficile et les influences politiques n’avaient pas permis à cette radio d’atteindre le niveau de performance escompté. En effet, jusqu’au milieu de l’année 2005, La Radio était pilotée à vue, sans textes statutaires, ni organes de gestion, avec des équipements précaires. Le personnel n’avait pas une formation adéquate. Les émissions n’étaient pas étoffées. Cette situation est à présent révolue avec la formation du personnel, la construction et l’équipement en matériels audionumériques de la nouvelle maison de la radio, grâce à l’appui de la Coopération SUISSE à travers l’Appui SUISSE en Communication Communautaire (ASCCom).