11 juillet 2021

Les populations sinistrées de la bretelle Biro-PERERE entre impasse et incertitude

A l’occasion de l’exécution des travaux d’aménagement et de bitumage de la bretelle Biro-PERERE en 2015, les autorités communales de PERERE de l’époque ont exigé le paiement d’une somme de 30.350 FCFA aux populations sinistrées de Worokpo et de Kpellè-Gourou y compris certaines de PERERE-Centre afin de les aider à avoir des papiers pour bénéficier du dédommagement du gouvernement. Depuis ce temps, elles sont sans nouvelles ni de leur papier ni de leur somme versée dans les conditions non transparentes. Face à la colère de ces populations, nous nous sommes intéressés à la situation pour savoir de quoi retourne concrètement celle-ci. C’est à travers ce magazine d’enquête réalisé par Wahabou TOURARE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *