9 juillet 2018

Non au mariage des enfants : les têtes couronnées impliquées dans la lutte.

Une mission conjointe du représentant del’UNICEF et du ministre des affaires sociales et de la micro finance était ce vendredi 06 juillet à Nikki pour la supervision des activités de plaidoyer dans le cadre de la campagne tolérance zéro aux mariages des enfants. Impliqués les rois et têtes couronnées du Nord Bénin à travers un engagement dans le cadre de la campagne tolérance zéro au mariage des enfants tel est l’objectif de cette cérémonie d’échange qui a eu lieu à la cour royale de Nikki en présence du Préfet du Borgou, Djibril MAMA CISSE, du représentant de l’ambassadeur de la Belgique au Bénin , les leaders religieux et traditionnels et bien d’autres personnalités impliqués dans la lutte contre le mariage des enfants . Donnez un enfant en mariage avant 18 ans consiste à lui voler son enfance, son éducation, son avenir dira Docteur Claudes KAMENGA Représentant résidant de l’UNICEF au Bénin. La ministre de l’économie numérique et de la communication Aurelie ADAM SOULE ZOUMAROU natif de Nikki à quant a elle invité les hommes des médias à s’impliquer dans cette lutte à travers les sensibilisations qui permettront d’atteindre en terme de message la plus grande masse de population. La ministre des affaires sociales et de la micro finance dans son allocution a souligné que du lancement de la campagne le 06 juillet 2017 à ce jour, le mariage des enfants au Bénin continue d’être pratiqué avec une ampleur particulière dans les départements du Borgou et de l’Alibori. Selon les statistiques de la direction départementale en charge des affaires sociales de ces deux départements 132 cas de mariage d’enfants ont été enregistrés en 2017 et 58 cas au premier trimestre de 2018. À l’issue des différentes allocutions, une déclaration officielle des rois et têtes couronnées de l’ère culturelle Baatonou pour un engagement contre les violences aux filles, abus sexuel y compris le mariage des enfants a été lu par le Premier ministre de la cour impériale de Nikki Sa Majesté SINADUNWIRU. La rencontre a pris fin par les bénédictions de Son Altesse impérial SABI NAINA 3.

Déclaration des têtes couronnées lue par le premier de la cour impériale de NIKKI.
Le ministre des affaires sociales Bintou CHABI Taro précise le sens de la CTZ.
Le ministre de l’économie numérique Aurélie Adam Soulé justifie l’engagement du gouvernement dans la lutte.
Le Préfet Djibril Cissé salue les démarches suivies et les résultats obtenus

Le Représentant de l’UNICEF justifie le soutien de l’institution
Le premier ministre explique à l’empereur le bien fondé de la cérémonie.
Les différentes délégations font leur allégeance à l’empereur.
Le Maire de Nikki conduit la délégation ministérielle au domicile de l’empereur pour les civilités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *